Test Pattern, une cascade de pixels noirs et blancs

Photo: Liz Hingley

Photo: Liz Hingley

En parallèle à son exposition monographique dans les murs de la fondation DHC/ART, l’artiste visuel japonais Ryoji Ikeda investira le Centre Phi pour nous présenter la dernière version de sa performance audio/visuelle Test Pattern.

Après New York, au Park Avenue Armory, Barcelone, au festival Sónar,ou encore Tokyo, à l’ICC, c’est au tour de Montréal d’accueillir une performance de l’ artiste.

L’œuvre Test Pattern nous transporte dans un environnement captivant créé par le rapport rythmique entre images et sons. Ikeda a voulu nous proposer une expérience unique, puissante par la musique et hypnotisante par le visuel. En effet, le rendu qui nous est offert est un amalgame de pixels noirs et blancs défilant à une cadence assez élevée, l’œuvre se révèle être une expérimentation sur les limites de la perception humaine mais aussi une forme de test pour les dispositifs audio et vidéo.

L’artiste japonais, nous proposera une projection de codes-barres, correspondant à la construction sonore qu’il créera en live grâce à Test Pattern. Ce programme informatique, du même nom que l’œuvre, convertit en temps réel les signaux audio.

La performance aura lieu de 15 septembre.

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site web du Centre Phi.

Photo: Marc Domage

Photo: Marc Domage

Publicités